Innovatives SHS 2015

innovativescnrs2015web

L’équipe de la collection «Truelles & Pixels» développée par la MSH MOM et le laboratoire ASM tiendra un stand au salon de la valorisation en sciences humaines et sociales 2015, espace « Education ».
– les 16 et 17 juin 2015 – Cité des Sciences et de l’Industrie – Paris
– entrée est gratuite mais inscription obligatoire
– programme du salon
– plaquette de la collection Truelles & Pixels (.pdf)

 

 

Un voyage en France

EU_flag_23LLa dernière phase du projet soutenu et financé par l’Union européenne “Archéologie et culture de l’âge du Fer en Europe” se compose de trois voyages successifs d’amateurs d’archéologie, lauréats du concours co-organisé par le musée-site archéologique de Lattes-Lattara, les musées d’Archéologie de Catalogne (à Barcelone, Gerone et Ullastret) et le musée d’Archéologie de Zagreb.
Concours ArCAFE Ullastret 2Concours ArCAFE Ullastret 4
Le premier voyage s’est déroulé du 18 au 22 mai et a permis aux lauréats de découvrir les sites ou les vestiges d’Ensérune, Pech-Maho, Lattara, Nages et Nîmes (ainsi que la vieille ville et le musée Fabre de Montpellier).

Lundi 18 mai : arrivée
Le groupe catalan, dès son arrivée, part en visite du vieux Montpellier. En peu de temps, on était devenu un vrai groupe.
El grup català a Montpellier. Visita al casc antic de la ciutat seguint les explicacions de M. Christol. Al cap d’una hora començàvem a veure el vincles del grup.

18-2
18-3
On a exploré des recoins très intéressants et, sous les arcades du roi d’Aragon, nous avons découvert les liens avec la Catalogne. Et l’arc de triomphe de Louis XIV nous a souhaité la bienvenue !
Descobrint els racons emblemàtics de Montpellier. Sota les arcades prohibides del rei d’Aragó. Descobrint els llaços culturals amb Catalunya. L’arc de Triomf de Lluís XIV, l’antiga porta de la ciutat ens dóna la benvinguda !18-4
18-5
18-6
En fin de soirée : nous voilà tous réunis !

WP_20150518_22_45_27_Pro
Mardi 19 mai : premier oppidum, premières découvertes
Par où doit-on la prendre ? Per on s’agafa ?
19-1
À Ensérune, premier contact avec le matériel archéologique. Puis, sur le site archéologique, stoïquement, malgré un froid de canard, Réjane nous raconte son histoire. Quant à nous, comme de vrais gaulois, rien ne nous arrête, ni le vent ni la pluie.
A Ensérune, entrant en contacte amb els materials arqueològics. Réjane ens explica sota el fred estoicament la història d’Ensérune. Seguint l’exemple gal no ens atura ni la pluja ni el vent.
19-2WP_20150519_11_41_27_Pro
19-3WP_20150519_13_27_14_Pro
Première approche de la cuisine française : on reprend des forces.
Aproximació a la cuina francesa. Recuperem força.19-5
À Sigean, l’après-midi, avant même d’entrer dans le musée archéologique, on est déjá épatés. Puis on a suivi les explications passionnées de Catherine sur les trouvailles du site de Pech Maho et vu les traces d’un chaman et de sacrifices humains après la destruction de l’oppidum.
A Sigéan, abans d’entrar ja ens quedem amb la boca oberta. Seguim l’explicació apassionada de Cathérine sobre les troballes de Pech Maho. Un xaman i sacrificis humans desprès de la destrucció del poblat.19-6
19-7
Le soir venu, nous avons profité de la nuit à Montpellier.
Vivint la nit montpellerina amb tot el grup.

19-10

Mercredi 20 mai : un site-musée-laboratoire
Nous avons eu le privilège de visiter le laboratoire du CNRS de Lattes.
Hem tingut el privilegi d’entrar al laboratori del CNRS de Lattes.
Nous avons pénétré jusqu’aux entrailles de la science : avec tous ces ossements, on ferait du bon bouillon ! Puis, on a pu admirer les résultats des fouilles les plus récentes : des couteaux très longs.
Endisant-nos per les entranyes, sortiria un bon caldo entre ossos i ferro. Admirant els resultats de les excavacions més recents, ganivets molt llargs.20-220-3
 Le site de Lattara dans sa splendeur. On a pu le visiter à la suite de Marine.
Lattara en el seu esplendor. Hem conegut els bastiments de Lattara de mas de Marine.
20-4
Ensuite, un très bon moment passé au musée de Lattara. Nous avons été stupéfaits d’apprendre combien le tracé de la côte avait changé au cours des siècles. Le must du secteur Néolithique de l’exposition : les pierres dressées à figure humaine.
Then, we went to the museum of Lattara. We were amazed to learn how the coast has changed throughout history. The most interesting thing about the Neolithic exibition was the figural images on the menhirs.

IMAG0410

IMAG0425
Sincères remerciements au personnel du musée H. Prades de Lattes-Lattara.
Moltes gràcies per l’acolliment del personal del museu arqueològic.
We had a really good time!
20-6
Des liens d’amitié s’établissent avec les collègues de l’autre coté de la Méditerranée ! On s’amuse devant la Fontaine de l’Antigone. Puis, au musée Fabre de Montpellier, c’est l’heure de l’Art. David est notre guide.
Reforçant els llaços amb els col·legues de l’altra banda del mediterrani. Fent el burro junts davant la font d’Antígona. Algú no sap que s’ha de fer. Al museu Fabre de Montpellier es l’hora de l’art. David és el nostre guia.

20-720-820-10
Jeudi 21 mai : de l’oppidum gaulois à la ville romaine
Nages-et-Sorloges : début du chemin d’accès à l’oppidum fortifié. Masterclass de Réjane (toujours avec le vent). Un peu plus tard, photo de famille au pied de la tour double.
Nages-et-Solorges, inici del camí a la fortalessa. Classe magistral de Rejáne encara amb el vent en contra. Foto de familia als peus de la torre doble.21-121-221-3
Entre pedres: l’oppidum d’Anagia. Reprenent el camí de tornada. El repòs del guerrer. Somrient a la Font de Nages.
Entourés de pierres : l’oppidum d’Anagia. Plus tard, sur le chemin du retour. Enfin, le repos du guerrier, avec un clin d’œil à la fontaine de Nages.

21-421-5
Cours avancé d’épigraphie classique au Musée archéologique de Nîmes.
Curs d’Epigrafia clàssica… avançat, al Museu de Nimes.21-9
“L’Empire contre-ataque”, sur les pas d’Auguste : La Maison Carrée de Nîmes. Le groupe catalan s’est romanisé. De gaulois à gladiateurs, l’amphithéatre (devenu les arènes) de Nîmes.
L’imperi contraataca, darrere les pases d’August: la Maison Carrée. Els catalans fem pinya, romanitzats. De gals a gladiadors, l’amfiteatre de Nimes.21-721-821-10
Le dernier repas, gourmand mais un peu triste. Un bon adieu.
L’Últim sopar, saboròs però trist. Un gran comiat. 🙁21-11
Vendredi 22 mai : le départ
22-1
Tout le groupe veut remercier vivement l’organisation de ce concours et du séjour-découverte de l’archéologie de l’âge du Fer dans le Languedoc-Roussillon. Ce fut une expérience très enrichissante et intéressante. Enfin, nous voulons saluer et embrasser nos collègues croates avec lesquels on a partagé cette expérience : vidimo se uskoro.

“Hola, em dic Gloria. Sóc una persona callada i m’agrada escoltar.
M’encanta escoltar perquè m’agrada molt aprendre. Sempre aprenc, fins i tot dels meus alumnes de primària.
En aquest viatge he après molt. No només dels responsables que ens han acompanyat i ens han atès molt bé, sinó també dels altres guanyadors del concurs. Gent molt diferent i amb una gran riquesa interior.
Tenim al Carlos, un noi discret que està sempre al costat però no vol destacar gaire.
La Yasmina, una noia molt decidida i amb les idees molt clares.
La Maria una noia amb moltes ganes d’anar a la universitat i molta il·lusió per aprendre allò que l’apassiona.
I tenim al Manel, un noi molt intel·ligent que ho dissimula amb un gran somriure i que sempre troba la part divertida de totes les coses.
I el Ferran què? Crec que hem estat molt afortunats de tenir-lo com a responsable. És un noi que ens ha permès fer la nostra, però sempre ens ha tingut al voltant, ens ha explicat un munt de coses interessants i sempre ha estat atent a tots nosaltres
Em sento molt afortunada per haver guanyat el viatge i per la sort que he tingut de compartir-lo amb tots ells.
Gràcies.”
Tot el grup volem deixar constància del nostre agraïment vers l’organització d’aquest concurs i de l’estada/descoberta de l’arqueologia de l’edat del ferro del LLenguadoc-Rosselló. Ha estat una experiència molt enriquidora i interessant. Finalment volem enviar una salutació i abraçada als companys croates amb els quals hem compartit aquesta vivència, vidimo se uskoro.

WP_20150520_13_12_14_Pro

Archéologie et cultures de l’âge du Fer en Europe

Truelles & Pixels est au cœur d’un programme européen associant la France (CNRS : Maison de l’Orient et de la Méditerranée, Archéologie des sociétés méditerranéennes), l’Espagne (musées d’Archéologie de la Généralité de Catalogne) et la Croatie (Musée archéologique de Zagreb). Le projet, lancé en septembre 2013, est soutenu par le programme Culture de l’Union européenne, et associe trois modes de médiation muséographiques avec un seul objectif : vivre l’expérience de l’archéologie !

Trois expositions, consacrées aux peuples Iapodes et Ibères, ont été organisées, en 2014 et 2015, en France (site de Lattara, près de Montpellier), en Catalogne (musée d’archéologie de Girona) et en Croatie (Musée archéologique de Zagreb). Un outil innovant de médiation numérique, le “simulateur d’archéologie Truelles & Pixels”, complété par une série de jeux sur tablette, a été implanté en accompagnement de chacune de ces expositions : il a permis aux visiteurs de participer virtuellement à la découverte – et même à la fouille – des sites archéologiques de Lattara, Ullastret (Catalogne) et Segestica (Croatie).

Enfin, à l’issue d’un concours chaudement disputé dans chacun des sites/musées, 30 amateurs passionnés (10 pour chaque pays) ont été invités à découvrir sur place pendant une semaine de mai ou juin 2015, en compagnie des scientifiques, les sites archéologiques remarquables de l’âge du Fer en Languedoc-Roussillon, Catalogne et Croatie. Ils vous feront vivre sur ce blog, au fil de leurs voyages, leurs découvertes et leurs émotions.

EU_flag_23L

Muséomix 2014

Retour sur la participation de la MSH MOM à Muséomix 2014

Le week-end du 7-8-9 novembre 2014, toute la France des réseaux sociaux et du monde de la culture, du numérique, des « makers » et des « tiers-lieux » avait les yeux (et les ordi) rivés sur Muséomix, galaxie d’événements organisés simultanément dans sept musées de quatre pays (France, Suisse, Grande-Bretagne et Canada).

L’enjeu : concentrer dans un musée – consentant –, durant trois jours, une petite troupe de 40 à 60 personnes, choyées par une centaine d’organisateurs, « technos », communicants et personnels du lieu, pour « hacker » l’institution : inventer et produire, en 72 heures, des dispositifs de médiation alternatifs – a priori soutenus par des technologies numériques. Voir la vidéo

La MSH Maison de l’Orient et de la Méditerranée, elle-même acteur de la muséographie numérique en archéologie avec le programme Truelles & Pixels, a été un partenaire apprécié de Muséomix 2014, au Musée d’Art et d’Industrie de Saint-Étienne. (affiche.pdf)

Invités par Nadine Besse, conservatrice du MAI, et Christelle Chandy, administratrice et « key woman », Jean-Pierre Girard – dans la fonction hautement stratégique de « l’homme qui dit non » – et sa collègue du musée gallo-romain Mélanie Lioux, délégués par leurs institutions respectives pour mettre de l’huile dans les rouages de l’événement, faisaient partie des organisateurs et « facilitateurs ».
Jean-Pierre Girard, chargé d’affaires pour Truelles & Pixels